Varginha


Situation géographique

Etat des lieux

Varginha est une ville brésilienne située dans l'état du Minas Gerais. Ce qui s'y passa en janvier 1996 la rendit célèbre et permis à la commune de développer un "tourisme ufologique". En l'occurrence on y trouve un château d'eau dont le réservoir est en forme de soucoupe, des arrêts de bus en forme de vaisseaux spatiaux et même des statues d'extraterrestres.


Le château d'eau et une statue

Arrêtons ici la visite et venons en aux faits:

L'affaire

Le 20 janvier 1996, un OVNI s'écrase violement près de la ville de Varginha. Un témoin, Carlos De Souza, vit cet objet descendre dans un champs d'une autre ville proche, Tres Coracoes. Il conduisit jusqu'au lieu du crash où il vit les morceaux de l'épave dont le plus gros était de la taille d'un bus Volkswagen. Les pompiers puis l'armée arrivent, et très vite ces derniers font barrage. D'après ce même témoin, les soldats ont ramassés les débris et ont utilisés une grue pour soulever le plus gros. Des traces découvertes par des enquêteurs confirmèrent la présence de la grue.

Les témoins

Les jours suivants, d'autres personnes rencontrent des êtres non terrestres essayant de se dissimuler ou de s'enfuir. Entre 13h et 14h, un homme faisant son jogging déclara avoir vu environ six militaires afférés à des recherches sur le champs de l'incident. Soudain un coup de feu retentit et il vit peu de temps après sortir d'une zone boisée, deux soldats qui portaient chacun un sac de toile sur les épaules. Il lui sembla que l'un des sac contenait quelque chose qui bougeait. Vers 15h ce même après-midi, trois jeunes filles qui rentraient à pieds dans le même quartier, remarquèrent "une petite personne" accroupie près d'un mur en béton. En s'approchant elles se rendirent compte que ce n'était pas un humain et le décrivirent comme ayant la peau brune et huileuse, une tête surdimenssionnée et ornée de trois petites cornes et deux yeux rouges. Croyant qu'il s'agissait du diable, l'une d'elle s'enfuit. Un autre s'attarda et croisa un instant le regard de la créature. Elle ressentit à ce moment là une grande pitié et plein de remords pour cet être.


Les trois filles


Illustration de la créature

Plus tard encore entre 18h et 18h15, dans le même endroit, deux policiers militaires passèrent en voiture et tombèrent sur une étrange créature dont la description correspond à celle des autres témoins. Pensant que celle-ci avait besoin de soins, ils l'emmenèrent à l' "Hospital Regional". Ce qui est étrange c'est que la créature les suivit sans résistance et s'assis même à côté des policiers sur la banquette de leur voiture. Notons au passage que l'un des deux officiers décéda d'une mort mystérieuse, dans les quinze jours suivants son exposition avec l'entité. Sa veuve n'obtiendra jamais de certificat de décès.


Hospital Regional

Un témoignage plus tardif fit son apparition. Celui d'une habitante de la ville qui se trouvait avec son mari à une réception qui eut lieu au zoo de Varginha. Cela se passe trois mois après l'évènement initial. Elle sortit pour fumer une cigarette et fut stupéfaite de voir une créature humanoïde la regarder de l'autre côté du grillage, à 1 ou 2 mètres de distance. Elle alla chercher son mari mais la créature avait disparu à leur arrivée. La description de celle-ci était semblable aux précédentes, à l'exception près que l'humanoïde portait un casque dorée.

Inutile de préciser que l'armée fut en pleine traque à travers toute la ville, appuyée par des agents en civil. Certains humanoïdes sont capturés, voir tués. Il semblerait que plusieurs d'entre eux est été emmenés à l'hôpital de la ville, puis autopsiés pour être ensuite transférés vers la base militaire d'Albrook, au Panama (d'après d'autres sources, les autopsies auraient eu lieu ailleurs). Les autorités ont du mal à étouffer l'affaire avec tout ce remue-ménage, si bien que la télé mexicaine a évoqué l'évènement qui à fait le tour du monde.

Rebondissements

En mai 1997, un scientifique soupçonné d'avoir participé à l'autopsie des aliens, affirme qu'il pourra parler sur le sujet dans quelques années. Cependant, le mois suivant, 15 témoins acceptent de parler et confirment les faits surtout pour ce qui est de la capture de ces êtres par l'armée brésilienne. Ils soulignent aussi l'implication du policier militaire Marco Eli Chereze, décédé moins d'un mois après l'incident de 3 infections différentes. Chose qui est rare. Car pour contracter autant d'infections il faut disposer d'une immunodéficience. Ce jeune homme de 23 ans n'était pourtant pas immunodéprimé. Il l'aura apparemment développé suite à son intervention à Varginha, lors de la capture de l'une de ces créatures, qu'il dit avoir touché sans ses gants.


La mère (Lourdes), la soeur (Marta) du policier Marco Eli Chereze (à droite)

Précisions sur l'affaire

Beaucoup des dates évoquées ci-dessus ont été controversées. Vous trouverez peut-être des sites où les dates diffèrent, tellement cette affaire est un sac de noeuds. Cependant c'est le jour du 20 janvier 1996 qui a été retenu.
Voici d'ailleurs la vidéo d'un OVNI filmé à Varginha, datée de ce jour. Coïncidence ?


Vidéo de l'OVNI du 20 janvier 1996, à Varginha

Voilà tout ce que nous avons sur l'affaire. En espérant que des preuves concrètes pourront surgir au fil du temps.

Source(s): www.ovni.ch - Autres sources diverses
Accueil | Glossaire | Contacter S.I.O | Plan du site | Mentions légales | À propos
Copyright © SIO-FR.Com. Tous droits réservés.